Comment intégrer un travailleur pair dans une équipe de santé mentale ? Un petit guide pratique à destination des équipes qui souhaitent se lancer !

Construit de manière participative, en associant pairs-aidants et autres professionnels de la santé mentale, ce petit guide pratique souhaite aborder la majorité des questions que peut se poser une équipe qui a la volonté de recruter un travailleur pair : En quoi consiste la pair-aidance ? Quelles sont les formations disponibles ? Quel est le champ des missions possibles pour un travailleur pair ? Comment garantir des conditions d’accueil optimales ? etc. Retour sur les objectifs et la construction de ce livret.

Livret Intégrer un travailleur pair dans une équipe de santé mentale
Livret Intégrer un travailleur pair dans une équipe de santé mentale

Une volonté de plus en plus affirmée des équipes, mais de nombreuses questions en suspens

La pair-aidance professionnelle, s’appuyant sur des personnes rétablies ou en voie de rétablissement de troubles psychiques sévères, suscite un vif intérêt de la part de nombreuses structures de santé mentale. Certaines d’entre-elles ont déjà créé des postes de pair-aidants quand d’autres vont le faire prochainement. Or, si la volonté de faire à ces nouveaux collègues une place centrale dans les dispositifs existants ne fait aucun doute, celle-ci ne suffit généralement pas à garantir des conditions d’accueil optimales. En effet, la pair-aidance apparaît comme une fonction nouvelle et encore peu connue. Elle peut ainsi se heurter à des représentations négatives, soulever des résistances au sein de l’institution et venir interroger les pratiques. Ainsi, l’arrivée d’un travailleur pair devrait être réfléchie et préparée en y associant l’équipe. C’est en partant de ce constat que l’idée de la création d’un livret à destination des équipes est née.

Un guide co-construit par des travailleurs pairs et autres professionnels de santé mentale

Ce guide a été réalisé dans le cadre d’une mission de stage de la formation « personne ressource en santé mentale ». Il s’est appuyé sur les échanges de deux groupes de travail (travailleurs pairs et autres professionnels de santé). Ces derniers ont mis en exergue les questionnements des équipes de santé mentale, les facteurs facilitant l’intégration des travailleurs pairs, et des propositions concrètes. Le centre ressource tient à remercier toutes les personnes investies dans la création de cet outil, et plus spécifiquement François de Castro et Emmanuelle Narci-Zanni qui ont réalisé cette mission de stage et la Plateforme travail Pair en Auvergne-Rhône-Alpes pour son appui dans l’organisation et l’animation des groupes de travail.

Un guide pratique pour accompagner les équipes depuis l’émergence de la réflexion à l’accompagnement quotidien

Ce Livret s’organise autour de cinq parties, permettant de suivre le processus d’intégration d’un travailleur pair, depuis l’émergence de la réflexion au sein d’une équipe jusqu’à l’accompagnement au quotidien :

1. Mieux comprendre la pair-aidance et le travail pair

« Le pair-aidant peut être très utile dans la gestion de la maladie au quotidien, vivre avec les effets secondaires des traitements, devoir gérer la fatigue, etc. »

o Comprendre l’historique dans lequel s’inscrit le développement de la pair-aidance
o Identifier les définitions essentielles
o Réfléchir aux apports et spécificités du savoir expérientiel
o Identifier les formations existantes

2. S’interroger sur ses représentations, mesurer le niveau d’adhésion de son équipe au rétablissement, évaluer ses besoins

« Le fait que la pair-aidance soit un métier complètement nouveau, qui arrive dans des équipes qui ont des représentations, cela nécessite de préparer l’arrivée d’un pair-aidant en équipe. »

o Mettre en exergue ses représentations ;
o Recueillir les besoins sur lesquels pourraient intervenir un travailleur pair
o Evaluer la capacité d’une équipe à accueillir un travailleur pair

3. Procéder au recrutement

« C’est important de remettre en lumière une fragilité qui peut être une ressource. C’est l’envers absolu du recrutement ordinaire. »

o Définir une fiche de poste claire et évolutive
o Identifier le profil du travailleur pair
o Mener l’entretien de recrutement

4. Intégrer le travailleur pair dans l’équipe et l’accompagner au quotidien

« On recommande un travail en binôme. Mettre un travailleur pair seul à se constituer un métier, c’est compliqué. »

o Prévoir un temps de préparation de l’équipe et un temps d’immersion
o Identifier des référents
o Mettre en place des aménagements de poste si nécessaire
o Faciliter l’échange de pratiques avec d’autres pairs
o Assurer la formation continue
o Organiser des temps d’échange réguliers

5. En savoir plus : ressources à découvrir

Contribuer à la prochaine version de ce livret

Vous souhaitez contribuer, partager votre expérience, un exemple de bonne pratique ? N’hésitez pas à nous contacter !
Nous souhaitons que ce guide reste évolutif (via une mise à jour annuelle) et des compléments d’information accessibles en ligne.