Réhabilitation psychosociale
et remédiation cognitive

Réhabilitation psychosociale
et remédiation cognitive

La réhabilitation psychosociale est une approche thérapeutique destinée à favoriser le rétablissement des personnes qui ont des troubles psychiques sévères. Depuis 2015, le centre ressource met en œuvre des actions de formation, d’information et de recherche scientifique. Son principal objectif est de diffuser les concepts et techniques de réhabilitation psychosociale.

À la une

Les centres de réhabilitation psychosociale

Une ressource à l'honneur

Outils à l'honneur

Les ressources thématiques

Réhabilitation

L’expression réhabilitation psychosociale renvoie à un ensemble de procédés visant à aider les personnes vivant avec des troubles psychiques à se rétablir, c’est-à-dire à obtenir un niveau de vie et d’adaptation satisfaisant par rapport à leurs attentes. La réhabilitation repose sur l’idée que toute (...)

Lire la suite

Rétablissement

Définition :
Le rétablissement ne fait pas référence à une guérison clinique ou à une disparition des symptômes mais à une possibilité de redonner un sens à sa vie à travers des activités et un mode de vie satisfaisant pour la personne. Quelques définitions données par les usagers illustrent le (...)

Lire la suite

Outils de la réhabilitation

Dans cette rubrique, vous trouverez la présentation des différents outils qui peuvent être utilisés dans la réhabilitation psychosociale. Découvrir les outils de la réhabilitation psychosociale
4 janvier 2019Outils de remédiation cognitive
La remédiation cognitive est une forme de (...)

Lire la suite

Pair-aidance

Les pratiques d’accompagnement et de soutien par les pairs concernent les individus décidés à faire face aux épreuves et à se prendre en main, avec le soutien de leurs pairs(1). La pair-aidance en santé mentale, est une pratique qui repose sur l’entraide entre personnes vivant avec une maladie (...)

Lire la suite

Déstigmatisation

La stigmatisation
La stigmatisation correspond à l’exclusion d’un groupe social des personnes jugées différentes de la « norme » majoritaire. Elle provient d’une méconnaissance et de préjugés concernant les individus stigmatisés, auxquels sont attribués certaines caractéristiques que le sociologue Erving (...)

Lire la suite