« Réécrire le livret des usagers avec nos mots pour le rendre plus accessible et compréhensible par tous »

Au centre référent de réhabilitation psychosociale de Lyon, un nouveau livret à destination des usagers, familles et professionnels vient de paraître. Si comme dans tous les services, celui-ci, présente l’ensemble des dispositifs de soins proposés par le centre, sa particularité est qu’il a été réécrit par les usagers. Objectif : rendre le livret plus accessible et compréhensible, afin de permettre à chacun de se repérer dans la diversité des soins !



Cette nouvelle version du livret est le fruit d’un travail collectif et de longue haleine. Il est le résultat d’une proposition faite initialement par le comité des usagers, qui lors de sa première réunion a soulevé la complexité du livret actuel et la difficulté de se retrouver dans tous les soins proposés. Or, comme le soulève Emmanuel, usager du service et qui a pris part à la refonte du livret "Le livret c’est la première chose qui nous est accessible quand on est ici, c’est un point de repère", il est donc essentiel que celui-ci puisse être compréhensible par tous.

Un sous-groupe du comité des usagers est ainsi créé en octobre 2016 pour travailler sur le livret. Il est ouvert (chacun peut y participer quand il le souhaite) et est composé d’usagers du service et de professionnels.
Ainsi, trois professionnels du centre référent y sont parties prenantes depuis ses débuts : Virginie Goyet, Psychologue clinicienne, Jérémy Durand, éducateur technique et Céline Fossati, assistante sociale. Ils sont rejoints ensuite par Marianne Reynaud, éducatrice spécialisée et Floriane Todoroff, chargée de communication.

Pour les professionnels aussi, cette démarche est essentielle comme cela est souligné par Marianne Reynaud « ce travail de refonte nous a beaucoup parlé, on trouvait aussi que le livret était peu compréhensible même pour les professionnels, et beaucoup d’entre eux nous disaient que ce n’était pas clair. »

Le comité d’écriture du livret se réunit ainsi très régulièrement pendant plus d’un an, pour redéfinir chaque dispositif de soin proposé par le service en utilisant des termes accessibles à tous. Une description des dispositifs qui s’appuie sur l’expérience des usagers, comme le précise Emmanuel : « ce qui nous a beaucoup aidé c’est quand on a participé à des groupes, on savait de quoi on parlait, ce que ça nous avait apporté. » Pour faciliter la compréhension des différents dispositifs, une carte « mentale » est proposée pour chaque dispositif permettant de visualiser les différents éléments qui le composent.

"On a eu à cœur de laisser les usagers se saisir de cette réécriture là, ce sont vraiment leurs mots. Nous avons plus participé pour faciliter la compréhension de ce que pouvaient être les différents dispositifs (ils n’avaient pas forcément tous pratiqué tous les outils), et la reformulation. Cela a vraiment été un travail main dans la main" a noté Virginie Goyet.

Raphaël, un usager du centre a participé depuis les débuts à ce travail de réécriture est fier du travail accompli : « J’ai trouvé ce travail très valorisant, j’ai senti que j’étais utile. » Il souligne également le côté formateur du travail de réécriture « c’était un exercice d’affirmation de soi. » Une fierté partagée par les professionnels également ravis du résultat et qui ont fortement apprécié de pouvoir se retrouver dans un travail fait côte à côte avec les usagers.

Pour illustrer le livret, le service s’est également appuyé sur les usagers : les photos ont été prises par les usagers qui participent aux ateliers photos du collectif des Flous Furieux, qui se tiennent tous les lundis matin dans le service. Les photographes amateurs se sont rendus dans un premier temps dans les différents ateliers, pour présenter en photo leur vision de ce qui est proposé dans l’unité de réhabilitation.


Nicolas Franck, responsable du service à qui a été présenté tout le travail accompli a souligné l’apport de ce nouveau livret : « Les documents étaient faits par des professionnels, très techniques. Le travail de réécriture du comité des usagers a permis un regard complètement différent plus centré sur leurs besoins. Cela a permis en croisant les regards de construire un contenu beaucoup plus clair et lisible. »

Découvrir les livrets :

Livret version courte
Livret version courte
Livret version longue
Livret version longue