Observatoire du rétablissement - accompagner les usagers vers le rétablissement : et vous dans vos pratiques, vous en êtes où ?

L’observatoire du rétablissement, projet porté par le centre ressource de réhabilitation psychosociale vient d’obtenir le soutien de la Fondation de France pour une durée de deux ans. Ce dispositif propose d’accompagner les équipes volontaires dans l’évaluation et l’adaptation de leurs pratiques afin qu’elles soient axées sur le rétablissement des usagers. Son originalité : se baser sur un processus d’évaluation-action ouvert aux usagers, familles et professionnels pour dresser un état des lieux complet et personnalisé des pratiques du service. Proposé gratuitement aux équipes qui souhaitent s’engager, ce dispositif vise le changement d’échelle pour diffuser beaucoup plus largement au niveau national, les pratiques orientées rétablissement qui ont fait la preuve de leur efficacité.


L’observatoire du rétablissement en bref’

  • Accompagner les structures sanitaires et médico-sociales vers des pratiques orientées rétablissement
  • En se basant sur une méthode d’évaluation-action simple, innovante et personnalisée
  • Qui implique les différentes parties prenantes : usagers, familles et professionnels
  • Co-animé par un médiateur de santé-pair et un psychiatre


Un projet ouvert aux équipes qui s’interrogent sur leurs pratiques et souhaitent évoluer

  • Vous êtes une équipe qui accompagne des usagers avec des troubles psychiques sévères ?
  • Vous vous interrogez sur vos pratiques et souhaitez savoir si celles-ci sont les plus à même de favoriser le rétablissement des usagers ?
  • Vous souhaitez être accompagné dans un processus d’évolution ?

L’observatoire du rétablissement vous accompagne dans l’évolution
de vos pratiques !

Une méthode d’évaluation-action en 5 étapes

1. Une réunion de sensibilisation pour engager les équipes à s’autoévaluer et proposer aux usagers et proches d’évaluer la structure.

2. Une évaluation des pratiques de la structure : Le questionnaire RSA, échelle d’auto-évaluation du rétablissement (Recovery Self Assesment) est soumis aux usagers, familles et professionnels.

3. L’analyse des résultats : Les questionnaires sont analysés par le centre ressource.

4. La restitution et mise en place d’un plan d’action : les résultats de l’évaluation sont restitués à l’équipe et un plan d’action pour orienter davantage ses pratiques vers le rétablissement est proposé et discuté. L’animation par un duo médiateur de santé-pair / psychiatre permet d’illustrer les pratiques orientées rétablissement.

5. La réévaluation après un an de mise en place de nouvelles pratiques : Le questionnaire RSA est soumis de nouveau afin d’évaluer la progression des pratiques et évaluer le plan d’action si cela est nécessaire.

L’échelle d’auto-évaluation du rétablissement, Kezaco ?

Proposée par l’équipe de Yale School of Medecine, elle a été adaptée en français en mai 2008 par Pelletier et al.

Celle-ci se présente sous la forme de questionnaires, ciblés sur différents groupes : les personnes en rétablissement, les familles, les professionnels et les directeurs et administrations.

Elle mesure 36 items (objectifs de vie, engagement, diversité des options thérapeutiques, choix, etc.)

Elle met en avant des éléments concrets et opérationnels qui aident le personnel du service, les personnes en rétablissement, et les familles à identifier les pratiques qui facilitent ou entravent le rétablissement dans leur service de santé mentale.
Accéder à l’échelle sur le site de l’école de médecine de Yale

Plus d’infos :

Interview

3 questions à Camille Niard, médiatrice de santé-paire qui a déployé ce projet sur l’origine et les objectifs de ce projet innovant.

Plaquette de l’observatoire du rétablissement

Plaquette Observatoire
Plaquette Observatoire


Contact

Camille Niard, camille.niard chez ch-le-vinatier.fr