Groupe TRANSITION : Un groupe du SUR-CL3R pour échanger sur l’impact de la crise sanitaire

A l’issu du confinement, l’équipe du SUR-CL3R a souhaité proposer un espace groupal aux usager.e.s du service pour échanger et considérer l’impact de la crise sanitaire sur chacun. Identifier l’impact du climat anxiogène lié au virus, des contraintes du confinement, des émotions suscitées par le déconfinement, mais aussi les ressources déployées durant cette période.

Le module a volontairement été pensé comme une proposition brève : 4 séances hebdomadaires. Nous avons souhaité rester adaptables aux suggestions des participant.e.s : possibilité de rajouter une 5ème séance à quelques semaines d’intervalle, de modifier la durée des séances (1h30 ou 2h, avec une éventuelle pause).
Un livret pratique permet aux participant.e.s d’annoter leurs réflexions, de conserver une trace de cet espace et des échanges, et de pouvoir s’y replonger lorsqu’ils le souhaiteront. Il est enrichi par des outils et ressources pratiques (fiches d’Igor Thiriez sur les émotions, etc.). Ces outils peuvent être abordés en groupe, ou chacun peut se pencher dessus de son côté. Ceux-ci sont des propositions qui ne demandent qu’à être enrichie par les éléments que chacun (professionnel.le ou usager.e) trouvera pertinent d’ajouter.

En somme ce sont les objectifs des 4 séances qui constituent les lignes directrices du groupe :

  • Un temps d’expression et de partage assez libre de notre vécu de cette période.
  • Un temps pour analyser les difficultés que l’on a rencontré et les ressources que l’on a déployé ou que l’on a essayé de déployer.
  • Un temps pour revenir sur les aspects « pratico-pratiques » durant cette période (comment préserver l’accès à différents services, maintenir ou reprendre le lien aux autres…).
  • Un temps de bilan lors duquel on cherchera à mettre en avant ce qui a changé dans notre quotidien, nos stratégies, le cheminement de nos pensées, afin d’identifier quels changements nous souhaiterions voir s’inscrire dans la durée.
    Sur notre unité, le groupe (pour sa première session) est animé par un pair-aidant, une infirmière et un psychologue. Le médecin psychiatre responsable de la structure s’est joint à nous pour la première séance, et nous envisagions d’inviter notre collègue assistant social pour la 3ème séance.

Les indications sont très larges puisqu’elles concernent toute personne ayant été confrontée à la crise Covid19… Aussi dans ce groupe peut-être encore plus que dans d’autres, l’horizontalité est de mise entre « animateur.rice.s » et participant.e.s.

Téléchargez le carnet associé au groupe :